Effet placebo VS effet nocebo: La santé, un état d’esprit!

Effet placebo VS effet nocebo: La santé, un état d’esprit!

La Médecine Traditionnelle Chinoise approche la santé de manière holistique. Elle approche l’humain dans sa globalité, corps et esprit. Depuis quelques années, je penche mes recherches personnelles avec passion sur l’épigénétique, l’influence de l’environnement, dans son sens le plus large, sur l’expression de nos gènes. Il apparaît évident que notre état d’esprit conditionne notre état de santé. Alors que l’Occident l’envisage scientifiquement depuis une dizaine d’année. Les Chinois l’observent depuis des décennies et c’est tout l’objet de cet article.

L’effet placebo

Un placebo (du latin placebõ: « je plairai », de placéõ: « je plais ») est un procédé thérapeutique n’ayant pas d’efficacité propre ou spécifique mais agissant sur le patient par des mécanismes psychologiques et physiologiques. L’effet placebo correspond au résultat psycho-physiologique positif (bénéfique) constaté après l’administration d’une substance ou la réalisation d’un acte thérapeutique, indépendamment de l’efficacité intrinsèque attendue du traitement.

L’Occident a souvent targué à la Médecine Traditionnelle Chinoise, par manque d’études randomisées contrôlées, la qualité seule d’effet placebo. Or comment effectuer de telles études, si l’on prends en compte l’unicité individuelle, que pour un même maux présentant une symptomatologie commune, on observe une pluralité de causes qui sont propres à chacun, autant de variantes que d’individus, puisqu’on a pas la même hygiène de vie, les mêmes antécédents héréditaires, la même construction émotionnelle, le même vécu que sais-je… en somme le même environnement épigénétique. Sans oublier, qu’une étude randomisée est éffectuée sur un période donnée et que le Qi, cette force vitale qui anime le vivant, n’est pas figée. Ne pas prendre en compte ces deux éléments importants c’est renier et bafouer 2500 ans d’observations médicales!!!

Par ailleurs, dans n’importe quel process thérapeutique, conventionnel ou complémentaire, il ne faut pas oublié que la relation thérapeutique entre le praticien et son consultant, joue à 30% dans le rétablissement vers la bonne santé.

A contrario, l’effet nocebo

Du latin, « je nuirai », est un terme introduit par Walter Kennedy en 1961. L’effet psychologique ou physiologique lié à la prise d’une substance inerte n’est pas toujours bénéfique, sous la forme d’un effet placebo, il peut aussi être dommageable pour l’individu, et on parle alors d’effet nocebo.

Pour exemple, lire les effets secondaires potentiels d’une substance pourrait en effet avoir chez certain un effet Pygmalion, induire l’apparition de ses fameux effets secondaires et donc nuire au consultant, alors qu’ils ne les auraient potentiellement jamais développés. Sinon l’effet algique, d’anticiper une douleur avant action.

La santé est aussi un état d’esprit!

Nos croyances sont sources d’information. Selon un éminent généticien Américain, Bruce Lipton, nous ne serions pas seulement un génome, c’est à dire le fruit de l’hérédité filiale. Mais notre ARN, la partie modifiable de notre ADN, connu sous la définition d’épigénome, serait influencé par notre environnement direct, en MTC, le Qi acquis, le Qi postnatal.

C’est également les conclusion des recherches en épigénétique de ces dix dernières années, notre environnement influencerait l’expression de nos gènes.

Qu’est-ce que j’entends par environnement? Nos choix alimentaires comme je l’évoquais dans mon dernier article « Que ta nourriture soit ta première médecine », notre environnement familial, notre éducation, la qualité de notre lien d’attachement, la façon dont nous nous sommes construits émotionnellement, nos croyances héritées ou non… notre bagage transgénérationnel, etc.

D’un point de vue énergétique, la qualité de notre Qi de Rate déterminera notre capacité à s’adapter à notre environnement. Elle est le « Je suis », notre construction identitaire, tout comme son autre versant, si vous me permettez le raccourci, le tripple réchauffeur, ou les 3 niveaux de gestion de l’énergie, ou un lien plus occidental le liquide interstitiel, notre relation aux autres. Mais aussi, Ming Men ou porte de la vie, relié aux reins où serait stockés notre bagage transgénérationnel issus de nos ancêtres.

Pour conclure, n’oublions pas que notre corps est composé d’environ 70% d’eau (dont le liquide interstitiel soit dit en passant), et ces différentes cellules, plusieurs recherches, dont celle du défunt, Dr. Masaru Emoto, portent à croire qu’elles contiennent notre ‘mémoire’ émotionnelle. Nos pensées, tout comme nos émotions émettent une fréquence générant un impact sur notre vie cellulaire. Elles ont un impact direct sur notre réalité. Et si l’on va plus loin, le docteur Américain, David Hawkins, a poussé ses recherches sur la vibration émise par l’Amour, la vibration la plus haute, générateur de vie, d’où ce titre provocateur « … La santé, un état d’esprit! »

Sources citées:

Wikipédia.

« La Biologie des Croyances » Dr. Bruce Lipton

« La Mémoire de l’Eau » Dr. Masaru Emoto

La vibration de l'amour guérit tout !Aux États-Unis, ils ont découvert étonnamment que, ce que les cellules…

Publiée par Yasmina Zebboudj sur Jeudi 11 avril 2019

PARTAGER L'ARTICLE :