L’immunité dès la vie intra-utérine

L’immunité dès la vie intra-utérine

Shonishin

Il y a deux ans, j’ai décidé de concrétiser un projet de cœur à savoir me spécialiser dans la prise en charge des tout-petits en médecine traditionnelle Chinoise. J’ai eu l’immense chance de recevoir la transmission d’une personne de choix dans le domaine, qui en a fait la base de ses recherches depuis 28 ans, Maria Rando Gonzalez. Et c’est chaque jour avec un peu plus d’enthousiasme, que je mets ce savoir-faire en pratique au service des enfants au cabinet. La santé commence dès la vie intra-utérine, et je pousserais même encore plus loin dès la pré-conception.

Des techniques douces et non invasives

Deux techniques sont utilisées exclusivement dans le suivi spécifique des enfants de 0 à 7 ans: le Xiao Er Tuina, ou Tuina des enfants et le Shonishin ou l’ « acupuncture des enfants ». Elles sont complémentaires, douces, non invasives et parfaitement adaptées au suivi des enfants.

Pourquoi « jusqu’à 7 ans » me direz-vous? A la naissance, les méridiens énergétiques de la médecine traditionnelle Chinoise sont en bourgeonnement, tout est là mais se mature jusqu’à la maturité énergétique de l’enfant à 7 ans, voir un lien avec l’expression « 7 ans l’âge de raison », je ne saurais dire. Dans tous les cas, jusqu’à 7 ans l’expression du système énergétique de l’enfant est en total fusion avec celui de sa mère. C’est pour cela que parfois il est pertinent de traiter la mère pour traiter l’enfant, sans nécessairement avoir besoin de traiter directement ce dernier lui-même. Tout se cristallise à l’âge de 7 ans, ses prédispositions se potentialisent. C’est pour cette raison qu’avant cet âge, nous disposons d’une très grande marge de manœuvre pour rééquilibrer le terrain de l’enfant.

Le Xiao Er Tuina, est une technique manuelle douce, sans mobilisation articulaire ni cracking, dérivée du Tuina adulte, principalement centrée sur les membres supérieurs et inférieurs, le crane et l’abdomen, stimulant les points sources des méridiens énergétiques. Elle peut paraître d’une simplicité désarmante mais est incroyablement efficace, et n’a strictement rien à voir avec les massages bien-être pour bébé et/ou enfant.

Le Shonishin, est une technique Japonaise dite d’acupuncture sans aiguilles, où l’on vient par stimulation du système nerveux autonome, stimuler par effet rebond, par tapotement, grattage ou vibration les points d’acupuncture à l’aide de petits outils spécifiques. Cette technique également permet d’avoir une action indirecte sur l’intégration des réflexes archaïques en aidant à la maturation des méridiens énergétiques.

Pour quelles raisons amener votre enfant en cabinet?

Dans un premier temps, en dehors de tout maux aigues, pour aider votre enfant dans son bon développement, et notamment un soutien à la maturation de son système digestif et à la construction de son système immunitaire. Il est idéal de voir l’enfant régulièrement, notamment à chaque changement de saison dans ses trois premières années de vie, afin de lui permettre de partir dans la vie avec un bon bagage immunitaire.

Les motifs de consultations sont très variés, du plus bénin, au plus désuet et les maux chroniques.

  • Les troubles du transit
  • Les coliques, reflux gastro œsophagiens
  • Les allergies respiratoires, cutanées et/ou alimentaires, intolérances alimentaires.
  • Les douleurs de croissance
  • L’énurésie
  • Les troubles ORL (Rhinite, Otite…)
  • Le TdaH
  • Les retards de développement
  • Les troubles du sommeil
  • Les troubles du comportement
  • Les douleurs abdominales
  • L’eczéma…

Comment çà se passe?

Les réponses physiologiques de l’enfant étant très rapide dans un sens comme dans l’autre, on ne peux le mobiliser sur une durée trop longue, donc des séances plus courtes que celle des adultes mais à une fréquence plus rapprochée, en ordre général tous les quinze jours.

Le protocole facilement reproductible est transmis aux parents, afin que le soin puisse se perpétuer quotidiennement sur l’enfant entre chaque séance. De l’implication du parent dépendra aussi les résultats. Et personnellement en tant que parent moi-même, je trouve cela gratifiant de pouvoir contribuer au bon rétablissement de mon enfant, d’autant que cela permet par le toucher également de renforcer le lien d’attachement si précieux au bon développement de son enfant.

PARTAGER L'ARTICLE :

Informations COVID-19 ×

Le Cabinet Le Devedec vous informera prochainement
des mesures mises en place pendant le confinement face au COVID-19